Société des Régates de l'Ile de Noirmoutier

Société des Régates de l'Ile de Noirmoutier
Pour rester connecté avec la SRIN cliquez sur ce bandeau défilant

Covid 19

Le déconfinement et ses impacts sur nos régates

 

Nous sommes à l'avant veille du début du déconfinement. Celui-ci implique que la plaisance sera à nouveau possible sous réserve de l'application strictes des gestes barrières notamment dans les ports.

Mais comme nous le savons tous la plaisance n'est pas la régate et la FFV interdit toutes régates offcielles d'ici au 31/07/2020.

Notre championnat de Printemps est donc bel et bien enterré, et sans aucun doute la course croisière des ports vendéens aussi. Pour la CCPV cela n'est pas officiel mais plus que probable.....

En attendant des jours meilleurs continuez à vous protéger, à protéger les autres en respectant les gestes barrières.

Vous pouvez aussi vous inscrire, comme d'habitude, sur le site pour participer aux régates virtuelles organisées actuellement. On rigole bien et comme il n'y a pas de mal à se faire du bien alors il faut en abuser !.

A demain 09h45 sur le plan d'eau Virtual Regatta Inshore, après inscription sur le site svp, départ première manche 10h00.

 

Amicalement,

 

Extrait du communiqué de presse du Préfet de Vendée du 18/03/2020

 

Dans un contexte de forte augmentation de la population présente sur le littoral vendéen et compte tenu du risque croissant de fréquentation des plages et des espaces côtiers, incompatible avec les mesures visant à ralentir la progression de l’épidémie, le préfet de la Vendée a décidé d’interdire par arrêté préfectoral, après consultation des maires des communes littorales du département :

• l'accès aux plages, chemins, sentiers, espaces dunaires, forêts et parcs situés sur le littoral ;

• la fréquentation piétonne, cycliste et à tous véhicules non-motorisés, de l’ensemble des espaces publics artificialisés du littoral : les ports, les quais, les jetées, les esplanades, les remblais et les fronts de mer, quelle que soit leur configuration, pour toute la population.

Par ailleurs, les activités maritimes et littorales de plaisance, de loisirs nautiques et aquatiques sont

également interdites.

Tout exercice de la chasse, de la pêche en eau douce ou de loisirs est interdite sur l’ensemble du département

 

L'ensemble du communiqué est téléchargeable ici : http://www.vendee.gouv.fr/IMG/pdf/covid_19__renforcement_des_mesures_de_confinement_et_d_interdiction_18-03-2020.pdf

 

 

Communiqué du Prefet Maritime

 

Mesdames et messieurs les délégués à la mer et au littoral,

 

Les mesures décidées et annoncées le 16 mars par le Président de la République ont été juridiquement traduites par le décret n° 2020-260 du 16 mars 2020 « portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus covid-19 ».

 

Afin de prévenir la propagation du virus covid-19 et de protéger la population, ce décret interdit jusqu’au 31 mars 2020 le déplacement de toute personne hors de son domicile à l’exception de 5 motifs limitativement énumérés et en évitant tout regroupement de personnes.

En mer, la problématique n’est pas différente et le champ d’application de ce texte à portée générale doit être compris comme couvrant également les activités maritimes et littorales de plaisance et de loisirs nautiques dans leur acception large, qu’elles soient pratiquées en groupes ou en isolé, encadrées ou non.

Aucune de cinq exceptions figurant dans le corps du texte ne justifie la pratique de quelque activité nautique que ce soit ; aucune de ces activités ne peut constituer un déplacement bref en dehors du domicile. Certaines de ces activités nautiques font par ailleurs peser sur les services de secours et les structures médicales une charge incompatible avec la situation dans laquelle se trouve le pays actuellement. Ainsi et sans êtres exhaustives, les pratiques liées au nautisme, aux sports de glisse, à la plongée sous toutes ses formes sont à proscrire particulièrement tant que la situation prévue par le décret sera en vigueur.  Je vous demande de bien vouloir relayer ce message destiné à les dissuader, en particulier auprès des capitaineries des ports de plaisance.

Les contrevenants s’exposent bien entendu aux sanctions prévues par le décret. La gendarmerie maritime est chargé de veiller à la bonne application de ces règles temporaires et n’hésitera pas à verbaliser les contrevenants.

Je diffuserai très prochainement un communiqué de presse pour expliciter le sens des mesures prises par le Président de la République, appliquées au secteur maritime de loisir.

 

Je compte sur chacune et chacun d’entre vous pour diffuser auprès des élus des communes littorales et des exploitants des ports le contenu de ce message citoyen, responsable et de bons sens.

 

Le vice-amiral d’escadre Jean-Louis Lozier

Préfet maritime de l’Atlantique / CECLANT

 



02/05/2020
14 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 180 autres membres